Publications | Collection «Voix et Regards»

Critique de la santé publique. Une approche anthropologique

Critique de la santé publique. Une approche anthropologique

Didier Fassin (dir.) , Jean-Pierre Dozon (dir.)
Paris, Balland, Voix et Regards, 2001, 361 p.

La santé est désormais au coeur de la définition du politique. Elle l'est à travers les transformations de l'action publique qu'entraîne la généralisation de la réduction des risques et du principe de précaution. Elle l'est plus encore par le développement de formes inédites de rapport à soi qu'induisent les nouveaux dispositifs de régulation des corps. Affichant pour finalité des améliorations profitables à tous et à chacun, reposant sur des méthodes épidémiologiques de mieux en mieux éprouvées, la santé publique impose des valeurs et des procédures qui semblent aller de soi et qui résistent à l'analyse.

C'est ce que ce livre démontre. D'une part, en s'intéressant aux cultures politiques de la santé publique, aux normes, aux savoirs, aux discours qui manifestent ses pouvoirs. et d'autre part, en examinant ses politiques culturelles, la manière dont elle traite les individus et les collectivités auxquels elle attribue des croyances, qui s'opposent à ses propres vérités, et des résistances qui ralentissent son progrès.

Les études proposées ici ne se limitent pas au seul cas français. Elles portent sur des politiques européennes et africaines de lutte contre le sida, sur des actions conduites à Marseille et à Londres dans le domaine de la toxicomanie, sur des programmes de santé reproductive menés auprès de femmes amérindiennes des hauts-plateaux andins ou émigrées des banlieues françaises, sur la prise en charge des étrangers et des minorités par l'ethnopsychiatrie, sur la mise en oeuvre des connaissances et des techniques de l'épidémiologie et de la génétique. Elles analysent les non-dits sur lesquels repose le travail de la santé publique et font ressortir les réalités qu'il méconnaît, à commencer par les inégalités qu'il néglige ou qu'il renforce.  

L'ouvrage comprend des contributions de Jacqueline Andoche, Luc Berlivet, Doris Bonnet, Marcel Calvez, Hervé Hudebine, Jean-Paul Gaudillière, Anne Lovell et Laurent Vidal.


ISBN : 978-2715813762
EHESS
CNRS

flux rss  Actualités de l'EHESS

Everyday Emotions in Sixteenth Century Korea—a Reading of One Man's Diary

Conférence de Kim Sunjoo (Harvard University), Professeure invitée à l’EHESS, le 3 février 2016, Université Paris Diderot.

Lire la suite

Eva Illouz, l'amour à l'ère du capitalisme

En coopération avec l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) et les Éditions du Seuil, dialogue entre Eva Illouz et Frédéric Martel. Modérateur : Milosz Matuschek

Lire la suite

Appartenance(s)

Vendredi 29 janvier 2016, journées anniversaires de l’EHESS - Droit et sciences sociales

Lire la suite

Regionality and Memory in History: Heroification of Kim Kyongso

Conférence de Kim Sunjoo (Harvard University), Professeure invitée à l’EHESS, le 26 janvier 2016,

Lire la suite

Cycle de conférences d'Olivier Massi de l'Université de Genève

Cycle de conférences : Olivier Massin (Université de Genève, maître de conférences associé à l'EHESS)

Lire la suite

Local Strategies of Integration in Late Choson Korea

Conférence de Kim Sunjoo (Harvard University), Professeure invitée à l’EHESS, le 15 janvier 2016,

Lire la suite

Dernière modification : jeudi 20 avril 2017

CADIS
EHESS-CNRS
190-198 avenue de France
75244 Paris Cedex 13
Tél. : +33 (0)1 49 54 24 27
Fax : +33 (0)1 49 54 26 43

 

Contact :
Zouhour.Ben-Salah@ehess.fr

 

Gestion du site web :
Melanie.Falck@ehess.fr