Publications | Ouvrages parus 2011

Casablanca. Figures et scènes métropolitaines

Casablanca. Figures et scènes métropolitaines

Michel Péraldi , Mohammed Tozy (dir.)
Paris, Karthala, 2011, 372 p.
Prix : 29 euros

Au début de l’année 2007, l’Université Hassan II Aïn Chock de Casablanca nous a donné la possibilité exceptionnelle de préfigurer ce qui devait devenir l’une des rares écoles doctorales de sciences sociales ouvertes au Maroc depuis les années de plomb. Nous réunissons alors, dans une très tonique absence d’académisme, des doctorants, enseignants, chercheurs, acteurs, journalistes et militants, autour de la vague ambition de donner un espace d’expression et de création aux sciences sociales, avec un penchant marqué pour l’anthropologie, telle qu’elle est pratiquée du côté des miniaturistes, façon Clifford Geertz. La référence (plus que la révérence) à l’École de Chicago s’est imposée aussitôt, moins parce qu’il s’agirait de l’ériger en courant ou tendance dont nous suivrions le modèle que comme moment créateur dans le processus de production du savoir et des compétences. L’objet commun apparaît alors comme conséquence de cette référence : la métropole, qui nous irradie de sa présence autant que par le silence académique dont elle est l’objet.

Métropole en effet, Casablanca le devient à une vitesse qui dépasse toutes les prévisions, toutes les projections, parce que, à l’identique des villes africaines ou américaines, elle est une ville en croissance exponentielle dans un dispositif urbain lui-même explosif.

Comme dans toute métropole, à Casablanca aussi les citadins sont d’anciens paysans venus des douars. Certes, à la différence de la Chicago de l’ère industrielle, Casablanca n’est pas faite de « migrants » venus de la lointaine Europe. Si les colons l’ont bâtie, les paysans l’ont peuplée et en quelque sorte réinventée. Voilà donc la question anthropologique : quel travail fait la ville sur ces paysans ? Comment fabrique-t-elle « du citadin » ? Comment se transmettent les compétences urbaines, les codes et les routines d’une urbanité réinventée ? Bref quels sens donner au chaos apparent ?

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités de l'EHESS

Everyday Emotions in Sixteenth Century Korea—a Reading of One Man's Diary

Conférence de Kim Sunjoo (Harvard University), Professeure invitée à l’EHESS, le 3 février 2016, Université Paris Diderot.

Lire la suite

Eva Illouz, l'amour à l'ère du capitalisme

En coopération avec l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) et les Éditions du Seuil, dialogue entre Eva Illouz et Frédéric Martel. Modérateur : Milosz Matuschek

Lire la suite

Appartenance(s)

Vendredi 29 janvier 2016, journées anniversaires de l’EHESS - Droit et sciences sociales

Lire la suite

Regionality and Memory in History: Heroification of Kim Kyongso

Conférence de Kim Sunjoo (Harvard University), Professeure invitée à l’EHESS, le 26 janvier 2016,

Lire la suite

Cycle de conférences d'Olivier Massi de l'Université de Genève

Cycle de conférences : Olivier Massin (Université de Genève, maître de conférences associé à l'EHESS)

Lire la suite

Local Strategies of Integration in Late Choson Korea

Conférence de Kim Sunjoo (Harvard University), Professeure invitée à l’EHESS, le 15 janvier 2016,

Lire la suite

Dernière modification : jeudi 18 mai 2017

CADIS
EHESS-CNRS
54 boulevard Raspail
75006 Paris
Tél. : +33 (0)1 49 54 24 27
Fax : +33 (0)1 49 54 26 43

 

Contact :
Zouhour.Ben-Salah@ehess.fr

 

Gestion du site web :
Melanie.Falck@ehess.fr