Membres du centre | Anciens membres

Zahra Ali

Docteure en sociologie - Ancien membre

Coordonnées professionnelles

zahra_ali[at]ymail.com

Présentation

  • Ali Zahra était doctorante au CADIS (EHESS-CNRS). Elle a soutenu sa thèse le 26 octobre 2015 à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales : « Les femmes et le genre en Irak. Entre construction nationale et fragmentation », sous la direction de Nilüfer Göle, directrice d’études à l'EHESS, et de Nadje Al-Ali, professeur à l'University of London (SOAS).
  • Le jury de thèse était composé de :
    Nilüfer Göle, (directeur de thèse), EHESS
    Nadje Al-Ali, (directeur de thèse), SOAS
    Lila Abu-Lughod, Columbia University
    Sarah Bracke, Ghent University
    François Burgat, CNRS/IREMAM
    Pierre-Jean Luizard, CNRS/GSRL
    Charle Tripp, SOAS

Résumé

Cette recherche s’intéresse aux questions de genre et à l’activisme politique des femmes irakiennes, à travers une étude socio-historique de leurs expériences sociales, économiques et politiques depuis la formation de l’Etat irakien moderne, ainsi qu’une ethnographie détaillée du contexte, de la teneur et du sens politique de leur activisme dans l’Irak post-invasion. Tout au long de cette thèse, j’explore l’activisme politique contemporain des irakiennes en reposant sur une approche socio-historique et intersectionnelle étudiant l’imbrication des questions de genre, de nation, d’Etat et de religion. Je soutiens ainsi qu’explorer l’activisme politique des femmes nécessite un regard sur la manière dont les questions liées aux femmes et au genre ont été définies historiquement, notamment en fonction des divergentes appréhensions de la nation, de l’évolution de l’Etat postcolonial, des relations Etat-société et des différentes compréhensions et expressions de l’islam. En adoptant ce cadre d’analyse complexe socio-historique et intersectionnelle, j’explore ethnographiquement et problématise les notions de droits des femmes, de féminisme, d’activisme politique pour les droits des femmes islamiste ou séculier. Je soutiens ainsi que lier le féminisme postcolonial à l’intersectionnalité à travers une approche socio-historique et ethnographique, permet de dépasser les dichotomies simplistes telles que culture/économie, féminisme/religion, activisme pour les droits des femmes séculier/islamiste et local/global. Je propose d’enraciner le genre, la classe, les relations Etat-société, et les appartenances géographiques, ethniques, religieuses et confessionnelles dans leur contextes complexes et multidimensionnels, tout en gardant en vue les structures objectives vectrices d’inégalité comme le colonialisme et l’impérialisme.
 

Publications

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités de l'EHESS

Everyday Emotions in Sixteenth Century Korea—a Reading of One Man's Diary

Conférence de Kim Sunjoo (Harvard University), Professeure invitée à l’EHESS, le 3 février 2016, Université Paris Diderot.

Lire la suite

Eva Illouz, l'amour à l'ère du capitalisme

En coopération avec l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) et les Éditions du Seuil, dialogue entre Eva Illouz et Frédéric Martel. Modérateur : Milosz Matuschek

Lire la suite

Appartenance(s)

Vendredi 29 janvier 2016, journées anniversaires de l’EHESS - Droit et sciences sociales

Lire la suite

Regionality and Memory in History: Heroification of Kim Kyongso

Conférence de Kim Sunjoo (Harvard University), Professeure invitée à l’EHESS, le 26 janvier 2016,

Lire la suite

Cycle de conférences d'Olivier Massi de l'Université de Genève

Cycle de conférences : Olivier Massin (Université de Genève, maître de conférences associé à l'EHESS)

Lire la suite

Local Strategies of Integration in Late Choson Korea

Conférence de Kim Sunjoo (Harvard University), Professeure invitée à l’EHESS, le 15 janvier 2016,

Lire la suite

Dernière modification : jeudi 27 avril 2017

CADIS
EHESS-CNRS
54 boulevard Raspail
75006 Paris
Tél. : +33 (0)1 49 54 24 27
Fax : +33 (0)1 49 54 26 43

 

Contact :
Zouhour.Ben-Salah@ehess.fr

 

Gestion du site web :
Melanie.Falck@ehess.fr