CECI n'est pas EXECUTE cadis : Axes de recherche

Recherche |

Axes de recherche

L'unité du CADIS repose sur l'étude des tensions, mais aussi des articulations ou bien des ruptures qui se jouent entre les cadres (orientations normatives) de la vie sociale et les logiques de construction de soi.

Le CADIS s’est réorganisé en resserrant ses équipes autour de trois axes de recherche qui dialoguent :

(1) La construction du sujet personnel, les fragilités qui l’éloignent de la vie sociale et qui peuvent aller jusqu’à diverses formes d’exclusion, voire jusqu’à l’isolement ou l’abandon. Autant d’aspects de l’expérience individuelle et collective que le CADIS étudie dans des situations telles que la maladie grave, la détention, les discriminations au travail et dans d’autres domaines de la vie sociale, l’islamisme radical.

(2) Les formes et les logiques de la mondialisation : les rapports de pouvoir, les formes de réflexivité, les mouvements qu’elles renforcent, transforment ou font naître. L’étude des phénomènes migratoires, mais également des mouvements altermondialistes ou encore des révolutions arabes animent plusieurs dynamiques de recherche au CADIS.

(3) Les mouvements régressifs et/ou répressifs comme les mouvements sectaires, violents (djihadistes, mais aussi suprématistes, anti-avortement violent etc.) comme formes de mobilisation collective que l’on peut caractériser par la notion de « radicalisation ».

L’hypothèse de travail transversale à ces trois axes est de considérer que la vie sociale et ses organisations, les représentations sociales, ainsi que les expériences sociales et humaines, sont prises en tension entre le sujet personnel et les dynamiques de la mondialisation.

Le CADIS s’intéresse autant aux formes de construction de soi qui mettent en jeu la dénonciation et la transformation des cadres normatifs et sont portées par la revendication de droits nouveaux qu’à celles qui déstabilisent ou détruisent la vie collective, perturbent ou ravagent la démocratie en plaçant au cœur de son raisonnement le caractère relationnel des rapports de pouvoir étudiés à toutes les échelles.

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités de l'EHESS

Everyday Emotions in Sixteenth Century Korea—a Reading of One Man's Diary

Conférence de Kim Sunjoo (Harvard University), Professeure invitée à l’EHESS, le 3 février 2016, Université Paris Diderot.

Lire la suite

Eva Illouz, l'amour à l'ère du capitalisme

En coopération avec l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) et les Éditions du Seuil, dialogue entre Eva Illouz et Frédéric Martel. Modérateur : Milosz Matuschek

Lire la suite

Appartenance(s)

Vendredi 29 janvier 2016, journées anniversaires de l’EHESS - Droit et sciences sociales

Lire la suite

Regionality and Memory in History: Heroification of Kim Kyongso

Conférence de Kim Sunjoo (Harvard University), Professeure invitée à l’EHESS, le 26 janvier 2016,

Lire la suite

Cycle de conférences d'Olivier Massi de l'Université de Genève

Cycle de conférences : Olivier Massin (Université de Genève, maître de conférences associé à l'EHESS)

Lire la suite

Local Strategies of Integration in Late Choson Korea

Conférence de Kim Sunjoo (Harvard University), Professeure invitée à l’EHESS, le 15 janvier 2016,

Lire la suite

Dernière modification : jeudi 27 avril 2017

CADIS
EHESS-CNRS
54 boulevard Raspail
75006 Paris
Tél. : +33 (0)1 49 54 24 27
Fax : +33 (0)1 49 54 26 43

 

Contact :
Zouhour.Ben-Salah@ehess.fr

 

Gestion du site web :
Melanie.Falck@ehess.fr