Membres du centre | Membres associés à l'étranger

Malika Hamidi

Malika Hamidi
Chercheuse
Discipline(s) : Sociologie

Coordonnées professionnelles

malika.hamidi[at]gmail.com

+32 466 347 333

Présentation

Malika Hamidi est docteure en sociologie de l'École des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS) de Paris. Elle est par ailleurs chercheure associée du Laboratoire d'analyse des sociétés et pouvoirs / Afrique – Diasporas (LASPAD) de l'Université Gaston Berger de Saint-Louis du Sénégal et membre associée à l’étranger du Centre d’analyse et d’intervention sociologiques (CADIS, EHESS/CNRS, Paris).


Spécialiste du féminisme musulman en Europe, elle a publié aux Editions de l’Aube un ouvrage tiré de sa thèse doctorale intitulé « Un féminisme musulman, et pourquoi pas ? » préfacé par Alain Gresh. Elle a par ailleurs co-écrit « Des féminismes islamiques" (La Fabrique, 2012) et contribué à de nombreux ouvrages collectifs (voir une sélection bibliographique ci-dessous).


Elle prépare actuellement un ouvrage collectif sur les « Afro-féminismes et féminismes musulmans : Perspectives critiques, enjeux et pratiques » qu’elle coordonne avec Fabienne Brion, Françoise Vergès et Christine Delphy. Cet ouvrage est tiré du premier colloque international qui s’est tenu sur ce thème à l’Université Libre de Bruxelles en avril 2018.


Elle co-dirige actuellement le projet européen « European Values for Primary School » dans le cadre du Programme Erasmus + (Commission européenne) pour Bruxelles aux côtés de John Rizzo (Auteur de l’ouvrage « Sauver l’école »).
 

Activité scientifique

  • Thèse le 4 mars 2015 à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales : « Féministes musulmanes dans le contexte postcolonial de l'Europe francophone : Stratégies identitaires et mobilisations translocales », sous la direction de Farhad Khosrokhavar, directeur d'études à l'EHESS.
  • Le jury de thèse était composé de :

Farhad Khosrokhavar, directeur de thèse, EHESS
Fabienne Brion, Université catholique de Louvain
Sonia Dayan-Herzbrun, Université Paris Diderot
Nilüfer Göle, EHESS
 
Résumé de la thèse :
 
Cette thèse porte sur les processus identitaires à l’œuvre ainsi que les stratégies et formes de mobilisations caractéristiques des cadres associatives qui se définissent comme féministes et musulmanes dans l’espace francophone. En effet, c’est au cours des années 2000 que l’on assiste à l’apparition d’un nouveau sujet féminin musulman qui aspire à un processus d’émancipation d’abord dans le langage de la religion puis dans une perspective féministe.
En se positionnant comme féministes et musulmanes, elles sont considérées comme des subalternes politiques car elles refusent les frontières qui leur sont imposées dans le champ féministe et islamique.
Pourtant, les tenantes de cette « rhétorique féministe islamique »[1] sont engagées dans un véritable travail de reconstruction identitaire définissant d’une manière inédite une identité hybride qui combine le féminisme et la religiosité.
Notre recherche présente une variété de féministes musulmanes dont les discours varient, que ce soit au niveau de leur rapport à la religion ou au féminisme, dans la façon de se définir et d’agir dans la lutte pour les droits des femmes dans la communauté musulmane comme dans la société civile.
Du point de vue discursif, elles vont d’une part, démontrer que les théories liées au genre constituent un véritable processus de subjectivation qui peut s'élaborer dans l'épistémologie islamique. D’autre part, en réquisitionnant la théologie musulmane, elles théorisent une pensée critique en proposant une relecture du corpus religieux à la lumière de l'esprit égalitaire du texte sacré.
Du point de vue des stratégies d’action, elles investissent les mouvements féministes, du local au global, dont elles se réapproprient les principes de justice et d'égalité tout en forgeant des alliances stratégiques à partir de principes communs pour élaborer des stratégies collectives de résistance contre un système inégalitaire.
Cette génération de militantes d’un nouveau genre semble alors contribuer à l’émergence de cette 4ème vague féministe qui s’inscrit elle, non pas dans la continuité, mais dans la réforme de l’idéologie dominante. C’est dans cette perspective que l’apport des théories postcoloniales et le paradigme d’ instersectionnalité semblent être des concepts pertinents pour appréhender les enjeux du féminisme musulman en Europe francophone dans l’espoir d'envisager un féminisme décolonisé et anti-impérialiste.
 

[1] Miriam Cook « Critique multiple : les stratégies rhétoriques féministes islamiques », L’homme et la société, trad. de l’anglais par Thiers-Vidal L., Vol. 4, n°158, ed. L’Harmattan, 2005, p169-190.
 

Publications

Ouvrages

  • Il femminismo musulmano in Europa, Milano, Fondazione Giangiacomo Feltrinelli, mars 2015.

Contributions à des ouvrages collectifs

  • « Existe-t-il un féminisme musulman », in Jean Michel Ducompte et Pierre Tournemire (éds.), La Laïcité, des combats fondateurs aux enjeux d’aujourd’hui, actes de colloque de La Ligue de l’Enseignement, Editions PRIVAT, juin 2016

  • « Féministes musulmanes de l’espace francophone : stratégies identitaires et mobilisations translocales », in Rachid Id Yassine, Abdoul Aziz Kébé, Philippe Martin et Oissila Saaidîa (éds.), Religiosités musulmanes francophones dans le monde, Karthala, mai 2016.

  • « Islamic feminism in the French-speaking post-colonial European context », in Omaima Abou Bakr (éd.), Feminist and islamic perspectives: new Horizons of knowledge and reform, Women and Memory Forum, Cairo, EGYPTE, mars 2013

  • « Le Féminisme musulman en Europe : De « l’activisme Textuel » à la pratique transnationale »,  in Zahra Ali (éd.), Des féminismes islamiques, La Fabrique, octobre 2012.

  • « The Islamic veil: A focal point for social and political debate », in Theodore Gabriel et Rabiha Hannan (éds.), Islam and the veil: Theoretical and regional contexts, Continuum Books Edition, juin 2011.

  • « Le foulard à la croisée d'enjeux sociopolitiques », in Jacquemain et Nadine Rosa Rosso (éds.), Du bon usage de la laïcité, Aden, mai 2008.

  • « Le point de vue d'une féministe musulmane européenne ? », in Commission Islam et laïcité (éd.), Existe-t-il un féminisme musulman ?, L'Harmattan, juin 2007.

  • « Le féminisme musulman en Europe », in Magdaléna Frouzova (éd.), ouvrage collectif en tchèque, septembre 2006.

Articles scientifiques

  • Q and A on « A Muslim feminism, why not? » in Margot Badran (éd), Samyukta, A Journal of Gender and Culture, 2017, vol. 17, n° 1.

  • « La pensée féministe islamique a l’ère de la mondialisation : entre stratégie herméneutique et mobilisation transnationale », in L’homme et la société, 2015/4,  L’Harmattan, mai 2016.

Articles tout public

  • « Le foulard islamique : Du symbole de soumission à l’engagement féministe », Geneva, Center for Human Rights (à paraître 2018)
 
EHESS
CNRS

flux rss  Actualités de l'EHESS

Everyday Emotions in Sixteenth Century Korea—a Reading of One Man's Diary

Conférence de Kim Sunjoo (Harvard University), Professeure invitée à l’EHESS, le 3 février 2016, Université Paris Diderot.

Lire la suite

Eva Illouz, l'amour à l'ère du capitalisme

En coopération avec l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) et les Éditions du Seuil, dialogue entre Eva Illouz et Frédéric Martel. Modérateur : Milosz Matuschek

Lire la suite

Appartenance(s)

Vendredi 29 janvier 2016, journées anniversaires de l’EHESS - Droit et sciences sociales

Lire la suite

Regionality and Memory in History: Heroification of Kim Kyongso

Conférence de Kim Sunjoo (Harvard University), Professeure invitée à l’EHESS, le 26 janvier 2016,

Lire la suite

Cycle de conférences d'Olivier Massi de l'Université de Genève

Cycle de conférences : Olivier Massin (Université de Genève, maître de conférences associé à l'EHESS)

Lire la suite

Local Strategies of Integration in Late Choson Korea

Conférence de Kim Sunjoo (Harvard University), Professeure invitée à l’EHESS, le 15 janvier 2016,

Lire la suite

Dernière modification : mercredi 05 décembre 2018

CADIS
EHESS-CNRS
54 boulevard Raspail
75006 Paris
Tél. : +33 (0)1 49 54 24 27
Fax : +33 (0)1 49 54 26 43

 

Contact :
Zouhour.Ben-Salah@ehess.fr

 

Gestion du site web :
Melanie.Falck@ehess.fr