Publications | Ouvrages parus 2018

La crise de l'accueil des réfugiés de 2015. Une pathologie du modernisme

La crise de l'accueil des réfugiés de 2015. Une pathologie du modernisme

Nader Vahabi
Paris, L'Harmattan, Cultures sans frontières, 2018, 200 p.
Prix : 23 euros

Préface de Michel Wieviorka

En quoi le flux migratoire de 2015 constitue-t-il une crise ? Pourquoi tant de réfugiés se sont-ils dirigés vers l’Europe ? Quelle place y occupe la Méditerranée et comment les pays du vieux continent réagissent-ils face à des personnes prêtes à prendre le risque de payer de leur vie le coût de leur déplacement ? En quoi mondialisation et migration sont-elles intrinsèquement liées à la modernité ?

Dans le cadre d’une approche socio-historique, cette étude montre que face à une impasse politique, juridique et philosophique concernant la migration, nous assistons à une crise européenne de l’accueil migratoire, sorte de néo-racisme culturel et de pathologie du modernisme qui s’inscrit dans la continuité de dérives comme l’envahissement de nouveaux mondes, la traite négrière ou le colonialisme.

Nader Vahabi, sociologue, titulaire d’un diplôme d’Habilitation à Diriger des Recherches (HDR), est attaché à l’équipe pluridisciplinaire du LISST (Laboratoire interdisciplinaire solidarités, sociétés, territoires) (Dynamiques Rurales) de l’université de Toulouse et au CADIS de l’École des Hautes Études en sciences sociales à Paris. Après un nombre important de livres et d’articles sur l’Iran contemporain et la diaspora iranienne, il élargit son champ d’étude sur les flux migratoires venant du Moyen-Orient avec un angle d’attaque original : la pathologie du modernisme.

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités de l'EHESS

Dernière modification : jeudi 03 janvier 2019

CADIS
EHESS-CNRS
54 boulevard Raspail
75006 Paris
Tél. : +33 (0)1 49 54 24 27
Fax : +33 (0)1 49 54 26 43

 

Contact :
Zouhour.Ben-Salah@ehess.fr

 

Gestion du site web :
Melanie.Falck@ehess.fr